Expositions 2022

Chaque année, le musée puise dans son fonds documentaire et ses collections la matière d'un thème nouveau. 

Plusieurs créateurs : photographe, peintre, dessinateur, sculpteur présentent leurs œuvres dans la charreterie ou l'église du prieuré, deux lieux d'inspiration au plus proche du monde rural. 

Archéologie du paysage

7 mai 2022 - 12 juin 2022

Dans le cadre du parcours Chemins de Traverse, en coproduction avec Art Culture & co.

 

Sculptures photographiques sur mouchoirs et papier Murakumo.

Dans cette série de sculptures photographiques, l’artiste interroge le paysage au-delà de sa surface visible. Utilisant

des mouchoirs comme support photographique, Lisa Sartorio les plie, les empile, ne laissant entrevoir qu’une

partie représentée et conférant une nouvelle unité au paysage photographié. Des structures, spécialement créées pour le musée, occuperont une place centrale dans l’exposition.

Installations de Lisa Sartorio.

Sculptures, l’art et la matière.

14 juillet - 23 décembre 2022

Trois artistes, trois styles. L’un travaille la pierre, l’autre le bois, et le troisième le métal. Au fil de l’exposition,

ces trois artistes dévoileront à travers leurs œuvres les différentes étapes de réalisation d’une sculpture, de

la matière brute au résultat final, expression de leur sensibilité et de leur créativité. Des animations et des démonstrations seront régulièrement proposées, afin de faire découvrir par la pratique les différentes techniques de sculpture en

fonction des matériaux travaillés. En période scolaire, les écoles pourront bénéficier de l’expérience et du savoir-faire de ces trois passionnés.

Œuvres de Guy Vattier, Martial Moulin et Kossi Koussogba. 

Têtes et Totem

6 février 2022 - 6 mars 2022

 

Au sol ou suspendues, les têtes en terre crue et les totems anthropomorphes émergent dans des halos de

lumières tamisées. À partir de ce matériau unique, un torchis de terre de sable et d’herbes, un univers sobre

et naïf se dévoile, à la frontière de l’art brut et de la sculpture romane, résonnant avec l’histoire du prieuré

de Sainte Gauburge.

Sculptures de Grégoire Charbey.

 

Exposition disponible sur le WEB

Sur le chemin de l'école

Exposition numérique éditée sur le Web

L’écomusée, riche d’une belle collection d’objets et de mobilier scolaires, explore, ici, une mutation essentielle de la société sous la Troisième République. La gratuité et l’obligation de la scolarité, généralisée par les Lois de Jules Ferry (1881) transforment l’école en service public. À l'époque, la population française vit majoritairement du travail de la terre. Les mutations du monde agricole au XXe siècle impliquent une réforme des mentalités. Ainsi, l'école joue un rôle actif dans la vulgarisation scientifique de ces évolutions. Le monde rural et l'activité agricole occupent dans les manuels scolaires une place prépondérante jusqu'aux années 1960.

 

Découvrez l'exposition numérique en cliquant ici

Vaisselle de guerre ou du frichti à l'assiette commémorative

Les manières de table, passant de la gamelle à l’assiette historiée expriment heurs et malheurs d’une période tragique de notre histoire, la guerre 1914-1918.

Au cantonnement et sur le front, la gamelle et le bidon, ces objets du quotidien militaire, sont rudimentaires mais précieux pour le soldat. Pour lui la question de la nourriture et de la boisson est omniprésente.

A l’arrière, se joue une autre représentation, fervente ou mercantile, s’invitant à table, dans les vaisseliers et sur les murs. L’assiette historiée donne dans tous les registres, de l’humour à la plus grande martialité. La guerre de 14/18 a eu ses objets

dérivés.

 

Découvrez l'exposition numérique en cliquant ici

 

Renseignements et réservation : 

Écomusée du Perche 

Prieuré de Sainte-Gauburge

61130 Saint-Cyr-la-Rosière 

Tél. : 02 33 73 48 06

Nous contacter par mail